Zoom sur...

Zoom sur… #11 : Hirving Lozano

cid60284_HirvingLozano1819-940x1410_940x1410 Le “Zoom sur…” n°11 est consacré à Hirving Lozano, la nouvelle star du football mexicain. Vous ne le connaissez peut-être pas encore et pourtant, cet ailier droit d’1,75 m est en train de se révéler au football mondial depuis quelques mois. En effet, le jeune (23 ans) mexicain est déjà sur les tablettes du Barça, d’Arsenal, de Liverpool ainsi que celle de Manchester United, rien que ça !

 

 

 

hirving-lozano-psv_1we7bre6wdm6u16sl2v0pqhxix

 

Hirving Rodrigo Lozano Bahena de son nom complet est né le 30 juillet 1995 à Mexico. Formé à Pachuca de ses 14 à ses 19 ans, il fait ses classes avec l’équipe réserve du club mexicain. En 2014, il signe enfin son premier contrat pro et rejoint l’équipe première de Pachuca. Il y inscrivit 43 buts et délivra 23 passes décisives en 149 matchs et ce en l’espace de quatre saisons. Rapidement repéré par le club néerlandais du PSV Eindhoven, il signa chez ces derniers en 2017 pour un contrat allant jusqu’en 2023. Malgré un intérêt de Manchester City “Chucky” décida de s’envoler pour les Pays-Bas contre une somme de 8M d’euros.

 

 

Mais d’ailleurs, pourquoi le surnomme t-on “Chucky” ?

En fait, c’est une référence à la poupée possédée de la série de films d’horreur “Child’s Play”. Dans ces films, le tueur en série Charles Lee “Chucky” Ray, tente d’échapper à la capture en utilisant un rituel vaudou pour se transformer en “Good Guy Doll” (poupée terrifiante) aux cheveux roux. Le jouet terrifiant faisait peur au petit Hirving et à sa famille.

Et à ses débuts à Pachuca, il a acquis la réputation d’effrayer les personnes avec lesquelles il vivait. Dans un article de La Neta Noticias, Lozano expliquait son surnom distinctif.

Il y a déclaré: « Quand je suis arrivé à Pachuca, il y avait environ deux mois que je vivais avec mes compagnons, et j’étais toujours méchant parce que je me cachais sous les lits et commençais à faire peur à mes compagnons. A cette époque, il y avait deux compagnons qui m’ont dit : Tu veux que nous t-appelions Chucky ? Et j’ai dit oui, il n’y a pas de problème, ça ne me dérange pas, et bien, c’est de là que vient le surnom de Chucky. Depuis lors, ils m’appelle tout le temps comme ça. »

 

 

Pour en revenir au terrain :

Le n°11 du PSV en est aujourd’hui à 19 buts et 8 passes décisives en 39 matchs. Capable de jouer ailier droit, ailier gauche ou même en soutien du n°9, le droitier mexicain est une pièce maîtresse de la formation de Mark van Bommel. Grâce à sa polyvalence, il est quasi-indispensable aux rouges et blancs. En effet, Lozano est capable d’être un excellent passeur, dribleur et buteur, que ce soit du pied droit, du pied gauche ou de la tête, comme en illustre cette vidéo :

 

 

Avec la sélection mexicaine :

Le n°22 en est à 8 buts et 2 passes décisives pour 29 matchs joués. Voici son premier but en Coupe du Monde face à l’Allemagne, un exemple de sa technicité et de son sang froid devant le but :

 

 

A noter :

Lozano jouera en Ligue des Champions face au Barça, une occasion supplémentaire de son montrer aux yeux du grand Barça, très intéressé par le profil du jeune mexicain. Un intérêt confirmé par le père d’Hirving.

 

En conclusion, Hirving Lozano est un grand talent du football mondial, une pépite comme on dit. Il a assurément une grande carrière qui l’attend et il y a de grandes chances de le voir quitter le PSV dès l’été prochain pour une destination encore inconnue(même si il y a deux pistes très chaudes (le Barça et Manchester City)) mais très certainement de prestige, en tout cas, il faudra payer très cher pour s’attacher les services de Lozano !

 

Bonne chance à lui !

A bientôt sur ONLY FOOT pour de nouveaux articles !

 

 

C.C

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Foot Addicts |
My Lovely Horse |
Sportplaisir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Paulettes Basques
| Mes tours de vélo
| Atoutgym